La vague eurosceptique se poursuit avec le succès du UKIP

Publié le par Yohann Duval

Les élections locales britanniques de Jeudi dernier ont vu la confirmation d'un fait que les enquêtes d'opinion annonçaient depuis plusieurs mois : avec 23% des voix, le UKIP du charismatique Nigel Farage est désormais la troisième force politique du pays, derrière les travaillistes (29%) et les conservateurs (25%). Ce nouveau succès prouve que le parti est solidement implanté outre-Manche, qu'il se trouve sur une pente clairement ascendante et qu'il peut même raisonnablement viser la première place lors des élections européennes de 2014, dans un contexte de poussée des eurosceptiques sur tout le continent.

 

 

farageukip.jpg

 

 

En 2006, David Cameron décrivait les membres du UKIP comme des dingues et des racistes refoulés ("fruitcakes, loonies and closet racists"). La progression fulgurante du parti de Nigel Farage, qui réclame depuis des années un référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne, l'a poussé à inscrire ce référendum dans son programme pour les prochaines élections générales (qui auront lieu en 2015). Cela n'a pas été suffisant pour faire reculer la vague.

 

Libéral sur le plan économique, souverainiste et favorable à l'arrêt des vagues d'immigration, le parti a su convaincre nombre d'électeurs conservateurs, mais aussi beaucoup d'abstentionnistes dégoûtés par la classe politique, ainsi qu'une partie de l'électorat populaire. La crise interminable de l'euro et les déclarations fracassantes du président  des "kippers" au parlement européen ont également joué un rôle non négligeable dans sa montée en puissance, malgré les attaques incessantes d'une classe politique qui considère ses représentants comme des idiots ou - pire ! - des "populistes".

 

En France, malgré certaines divergences programmatiques (monarchie, libre-échange), le UKIP a soutenu Nicolas Dupont-Aignan lors de l'élection présidentielle en 2012. Ce qui les réunit est bien entendu le patriotisme et la volonté de réduire l'influence de Bruxelles dans la vie quotidienne des citoyens. Le 6 février dernier, les deux dirigeants avaient organisé une conférence commune à Strasbourg. Ils seront de nouveau alliés lors des élections européennes de 2014.

 

 

 

 

Le succès de Nigel Farage et de ses amis devrait inspirer Debout La République : fondé en 1993 en réaction au traité de Maastricht, le parti a connu une longue traversée du désert avant d'émerger. Il a su progressivement s'imposer face aux extrémistes du British National Party, qui demandaient eux aussi la sortie de l'UE et qui ont d'ailleurs remporté quelques petits succès électoraux avant lui. C'est en persévérant sur la voie d'un patriotisme raisonnable mais ferme qu'il a pu mettre son programme au centre des préoccupations des britanniques et devenir la troisième force du pays. Il est aujourd'hui sur le point de réaliser son objectif initial : rendre à ses concitoyens leur pleine et entière souveraineté.

 

Cette ascension nous rappelle qu'en politique, tout est une question de rapport de forces... et que ce rapport de forces n'est jamais figé pour l'éternité. Depuis quelques années, DLR progresse également : présent à la présidentielle, puis aux législatives de 2012 (300 candidats et obtention du financement public), il espère désormais percer lors des européennes de 2014. C'est dans ce même type d'élection que le UKIP avait obtenu ses premiers grands succès, en 1999 (7%) puis en 2004 (16,1%)...

Publié dans D.L.R.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sans emploi ou fiché en banque bénéficiez d'un crédit à 1,2% le taux 11/09/2016 22:46

Plus besoin de banque, le prêt en ligne sans banque sûre et sécuriser.
Plus de besoins de banque, avant d'avoir un crédit, avec des conditions favorables.
Vous avez besoin d'un financement pour votre maison, pour vos
Affaires, pour achat de voiture, pour l'achat de moto,
Pour la création de vos propres entreprises, pour vos besoins
Personnels plus de doute. Nous octroyons des crédits personnels
Allant de 2000 jusqu'à 1.000.000 avec un taux
D'intérêt nominal de 1,2 % quel que soit le montant.
Veuillez nous préciser dans vos demandes de prêt
Le montant exact que vous souhaiteriez et la date.
Veuillez nous écrire pour vos prêts personnels.
Réponse rapide : Carlosduvrait@yahoo.fr